© 2017 Pixabay © 2017 Pixabay

Les chercheurs du Larefi se sont spécialisés dans l’étude de la structure des marchés financiers, la concurrence entre les acteurs financiers ainsi que dans les marchés internationaux de matières premières (produits agricoles et énergétiques, minerais et métaux), mais aussi dans le secteur du vin. Les derniers travaux réalisés dans le domaine de l’économie des matières premières ambitionnent de mieux rendre compte des interactions entre les sphères réelle et financière en mesurant dans quelle mesure la volatilité des prix des contrats dits « futures » influait sur le niveau des exportations de céréales de la France. Une recherche est, de la même façon, en cours sur l’intégration des marchés physiques du gaz naturel via le développement du marché du GNL (Gaz naturel liquéfié). Dans le domaine de l’économie du vin, les travaux des chercheurs du Larefi se sont notamment attachés à identifier le rôle des opinions d’ « experts » dans la formation des prix des vins de Bordeaux, les déterminants des exportations françaises dans le monde, l’impact des soutiens européens et américains à la filière des biocarburants sur les marchés agricoles internationaux, ou encore l’impact des réglementations d’étiquetage et de certification des produits génétiquement modifiés sur les marchés mondiaux du soja et du maïs ou encore, les politiques commerciales et industrielles dans le monde soutenant les filières des oléagineux.

Mise à jour le 12/09/2017